Plan de pilotage - Vague 1

Jour(s)

:

Heure(s)

:

Minute(s)

:

Seconde(s)

Plan de pilotage - Vague 2

Jour(s)

:

Heure(s)

:

Minute(s)

:

Seconde(s)

Chères Collègues, chers Collègues,

Notre réseau doit relever un défi de taille : réussir les changements imprimés par la mise en route des concepts développés dans le Pacte pour un enseignement d’Excellence.

Cette démarche s’incarne par l’appropriation par tous d’un nouveau modèle de gouvernance. Réussir ce défi nécessite que tous les acteurs de W-B E travaillent ensemble, dans un même élan et une approche commune.

Comme précisé dans le « Guide de l’utilisateur » de l’application informatique « PILOTAGE », il nous a semblé important de tracer quelques lignes directrices à destination du Chef d’établissement et de l’Equipe éducative.

Nous ne doutons pas que chaque membre du personnel apporte un soin constant non seulement à respecter mais surtout faire vivre les valeurs de W-B E. dans tous les actes posés et discours tenus et donc également à travers l’élaboration puis la mise au net des plans de pilotage « 1ère vague ».

L’enjeu des plans de pilotage va, pour le Chef d’établissement, bien au-delà d’une communication fréquente et de qualité. Il lui incombe d’organiser et de garantir, tout au long du processus un travail collaboratif consenti et donc efficace.

Aussi, la constitution des équipes » plans de pilotage » puis des équipes « suivi des projets » est la chance de faire vivre un processus transparent et démocratique. Distribuer le leadership ne signifie pas perdre sa responsabilité et sa liberté de Directeur. Chaque membre de l’institution, chaque équipe doit être un moteur.

Le plan de pilotage fournit aussi une belle occasion de se livrer à un indispensable exercice de cohérence entre l’établissement d’enseignement secondaire et l’établissement d’enseignement fondamental annexé, quand bien même la concomitance de l’écriture des plans ne serait pas possible.

Tout ce travail s’élaborera en continuant à s’appuyer toujours plus sur les organes de concertation ainsi qu’en dialoguant véritablement avec les parents qui ne doivent à aucun moment de la scolarité de leur enfant perdre la confiance ni dans l’école ni dans notre réseau.

Ces changements sont  une opportunité de renforcer la cohérence et le lien social entre tous nos établissements y compris les internats, homes d’accueil et CPMS.

La période de réflexion précédant l’écriture des plans de pilotage, la période d’écriture elle-même et plus tard la période d’exécution des actions décidées, sont des occasions successives pour travailler en mode « intelligence collective » la bienveillance entre membres du personnel et des membres du personnel vis-à-vis des élèves. En effet, le vocabulaire et le ton employé doivent toujours être porteurs d’un message susceptible d’aider un adolescent à se construire un sentiment d’efficacité personnelle dont on connaît, par la littérature scientifique, l’importance dans la réussite scolaire.

C’est aussi dans un climat de bienveillance et de sécurité institutionnelle que les équipes et la direction analyseront objectivement et en permanence l’évaluation des performances de leur établissement et de leurs pratiques dans l’objectif d’une réflexion sereine, d’une remise en question constructive visant sans cesse l’amélioration collective et individuelle du travail scolaire au bénéfice des élèves.

L’écriture des plans de pilotage sera aussi le moment privilégié pour conduire une réflexion approfondie sur les besoins des équipes, pédagogique et de direction, en matière de formation continuée. Le plan de formation devra être repensé à la lumière des axes prioritaires d’action mentionnés dans le plan de pilotage.

Conformément aux objectifs prioritaires fixés par le Gouvernement, le chef d’établissement aura à considérer avec attention la nécessité de se former à de nouvelles formes de Leadership (partagé ou distribué) ainsi qu’aux pratiques collaboratives et à l’action qu’il peut avoir pour en faciliter l’implémentation et le développement.

Enfin, l’écriture et la mise en œuvre des plans de pilotage doit être l’occasion d’une réflexion collégiale sur le bien-être au travail de toutes les catégories de personnel, dans le cadre légal et réglementaire qui est et restera le nôtre. Identifier ensemble les principaux risques psycho-sociaux liés à l’organisation du travail et chercher à y répondre ensemble permet d’augmenter l’implication de tous, génère une ambiance de travail plus agréable et au final augmente les résultats de chacun.

Toutes ces évolutions nécessitent que soient prises des décisions. Il importe que cette prise de décisions respecte la philosophie générale exposée ci-avant : implication de tous, collaboration, processus démocratiques, transparence… Cela implique notamment que chaque décision soit clairement motivée et que cette motivation soit publique.

Bon travail à chacun !

Didier Leturcq
Directeur général adjoint

WBTice.be

La Conseillère pédagogique numérique de W-B E a mis en ligne un site internet pour accompagner l’implémentation des pratiques numériques au sein de nos établissements. Rencontrez des collègues, échangez les bonnes pratiques, découvrez de nouveaux outils et...

DÉCRET « PILOTAGE » VOTÉ AU PARLEMENT

Les plans de pilotage sont un des piliers du Pacte d’excellence. Ce changement devient une réalité dans les écoles. En effet, les décrets sur le pilotage ont été définitivement votés au Parlement ce 12 septembre 2018 au Parlement : nouveau service de pilotage et...

Le CPP

Le conseiller pédagogique aux plans de pilotage (CPP) fait partie intégrante de l’équipe des conseillers pédagogiques et collabore étroitement avec ceux-ci, le Bureau de pilotage et le Coordinateur du service. Il prend régulièrement connaissance des TABOR des...